Articles

Quelques milliards de poèmes

Par PAULINE BRINGEL, publié le mercredi 3 février 2021 14:02 - Mis à jour le vendredi 5 février 2021 12:16
IMG_20210203_221037~3.jpg
La poésie rencontre parfois le hasard et les mathématiques. S'inspirant du travail de Raymond Queneau, les élèves de 2nde 5 ont composé... 78 364 164 096 poèmes !

En 1961, Raymond Queneau publie Cent mille milliards de poèmes, un recueil de dix sonnets dont les vers peuvent se combiner entre eux et qui constitue ainsi "une sorte de machine à fabriquer des poèmes". S'inspirant de son travail, les élèves de 2nde 5 ont composé six sonnets dont les vers sont interchangeables. Ce sont ainsi non seulement six poèmes qu'ils vous proposent, mais 614 combinaisons possibles, c'est-à-dire... 78 364 164 096 poèmes !

Les contraintes étaient nombreuses: pour que les vers puissent permuter aléatoirement entre eux, il fallait qu'ils respectent une structure syntaxique similaire et que les rimes soient identiques d'un sonnet à l'autre. Chacun a d'abord écrit une strophe en tentant de respecter ces contraintes, puis plusieurs correcteurs ont proposé des modifications. Nous sommes ainsi parvenus à une sélection de six sonnets, tous en alexandrins (moyennant quelques diérèses).

Avec leur professeur de mathématiques, les élèves vont à présent travailler à la conception d'un programme informatique permettant la combinaison aléatoire d'un poème parmi les milliards de possibilités. La surprise devrait être au rendez-vous.

Ouvrez et feuilletez leur petit livre animé de poésie combinatoire. Une fois imprimés et découpés un à un, ces quelques vers peuvent fournir de la lecture pour plus d'une centaine de milliers d'années...

Pièces jointes

À télécharger

 / 1
Commentaires

Aucun commentaire