Articles

Les premières S visitent les mines de potasse d'Alsace

Par MANON CHARBONNIER, publié le lundi 3 juin 2019 11:40 - Mis à jour le lundi 3 juin 2019 16:32
WP_20190528_10_50_18_Pro-min.jpg
Retrouvez les témoignages poignants de nos élèves.

Témoignages des 1eres S2 sur la sortie à Wittelsheim : les Carreaux Joseph Else et Rodolphe

Laurie : « J’ai appris qu’il y avait des mines dans ma région et surtout que ça a eu un impact dans le monde entier car nous étions quand même 5e producteur mondial de potasse ! Ce qui m’a le plus plu c’était de rencontrer de vrais mineurs . J’ai été touchée par l’émotion que ça leur donnait de nous parler de leur travail, qui fut une passion pendant toute leur vie et je trouve ça super important de ne pas perdre la mémoire du travail des mineurs. »

Outman et Wissam : « l’expérience du mineur Pauly nous a bluffés, il nous a montré qu’à 81 ans, on peut très bien se porter malgré 40 ans de travail acharné. De plus, j’ai pu mettre une image sur les histoires de mes grands-pères qui ont, eux aussi, travailler dans les mines »

Mohamed Amrous : « j’ai appris que tous les 20 mètres la température augmente d’un degré et qu’ils devaient travailler presque nus et la communication était très difficile »

Loumédia : « j’ai apprécié connaitre les conditions de travail des mineurs, la solidarité et leur persévérance. »

Inès : « les bâtiments des Carreaux ressemblaient à des décors de films. Il y avait une grande mixité et des personnes de toutes les origines dans les mines. Malgré les différences, ils étaient les mêmes et leur seul but était de ressortir vivant, ce qui m’a énormément marquée ! »

Cindy : « j’ai appris qu’il y avait une discipline et qu’ils aimaient leur métier »

Moussinah « Les ascenseurs pour les mineurs étaient très impressionnants car la personne qui s’en occupait ne voyait rien et était guidée par un code sonore. C’était une super journée »

Jean : « Nous avons eu la chance de voir fonctionner une machine pour remonter les cages, cela m’a impressionné. Le mineur Pauly m’a fait prendre conscience que certains métiers sont extrêmement difficiles. Force à Pauly et à tous les mineurs. »

Sohrian : « On commençait le travail jeune, les mineurs couraient des risques avec les machines : certaines ne s’utilisaient qu’allongés et ils restaient dans cette position pendant des heures »

Nawel : « les mineurs pouvaient rester toute une journée à 1100 mètres de profondeur à 50 ° environ ! »

Bachir : « Comme dirait Pauly : « On est mineur ou on ne l’est pas, on assume ! » c’est un vrai bonhomme lui. J’espère que tous ses projets se réaliseront car il le mérite. Il a animé cette sortie et l’a rendue intéressante : il a fait d’un caillou un diamant. J’aurais aimé rencontrer Œil de biche ! »

Omar : « J’aimerais y retourner à vélo. J’ai appris que les monopoles ont empêché l’utilisation du sel de cuisine et qu’il a été jeté dans le Rhin. Quand j’ai vu Pauly, une flamme s’est allumée en moi et la potasse est devenue intéressante. »

Leslie : « J’ai beaucoup aimé la manière dont Pauly a parlé de son métier : « Personne au monde ne pouvait me faire changer de métier» Cet homme a juste été merveilleux. »

 

Commentaires
NB : les commentaires sont désormais clos
  • Bravo à vous

    NORBERT GRIMONPONT
    Modifié il y a 4 mois
    Bravo pour ces remarques très personnelles qui donnent envie d'organiser d'autres sorties de ce genre. N.Grimonpont